Nouvelle technologie au service des Grandes Infrastructures
25/08/2014
Photogrammétrie et lidar aérien sont complémentaires...
Un petit hélicoptère scrute deux fois par mois les 320 km du chantier de la LGV Sud Europe Atlantique
(SEA), entre Tours et Bordeaux.
Equipé d’un capteur GPS, d’une centrale inertielle et d’une chambre de prise de vues photogrammétriques (vision
stéréoscopique rendant compte du relief au sol), ce petit ULM embarque surtout un système de télédétection par laser, ou lidar (pour light detection and ranging), développé en interne.
Le principe : le laser embarqué balaie le sol à quelques centaines de mètres d’altitude et en capte la réflexion sous plusieurs angles...

Télécharger